Skip links

Café : l’Indonésie frileuse face à la sècheresse

Les caféiers vietnamiens face à la sécheresse et le commerce reprend en Indonésie

 

L’Association vietnamienne du café et du cacao a déclaré plus tôt cette semaine que les bas niveaux d’eau et la menace d’une sécheresse dans les Hauts-Plateaux du centre, principale région productrice de café du pays, auraient un impact négatif sur la production de cette année.

En Indonésie, l’activité a commencé à se redresser, les acheteurs anticipant une offre provenant d’une mini-récolte dans la partie sud de l’île indonésienne de Sumatra.

Certains agriculteurs de l’ouest de Lampung ont commencé à produire des cerises de café, mais en petites quantités, selon les commerçants. Les acheteurs locaux ont dominé les échanges cette semaine.

 

Champs de cacao

 

Cacao: Côte d’Ivoire et Ghana luttent contre la déforestation

 

Les plans d’action contre la déforestation et la restauration des zones forestières dans les chaines d’approvisionnement du cacao ont été publiés en Côte d’Ivoire et au Ghana.

Le Plan national pour la Côte d’Ivoire s’appuie sur la nouvelle Politique nationale de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts adoptée par le gouvernement en mai 2018. Un nouveau code forestier a été adopté par le gouvernement le 30 janvier (qui reste à approuver par l’Assemblée nationale en avril), un Fonds national de préservation et de réhabilitation des forêts a été créé, et un système national de traçabilité du cacao a été mis en œuvre avec la mise en œuvre de projets pilotes dans cinq régions prioritaires.

Quant au Ghana, le Plan national s’appuie sur la stratégie du programme REDD + Forêt Cacao au Ghana pour réduire de manière significative les émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et améliorer les stocks de carbone par le biais d’une gestion durable des forêts. Il s’agit d’intensifier les approches paysagères dans six zones d’intervention, d’améliorer les rendements en cacao grâce à l’adoption de pratiques écologiquement rationnelles et adaptées au climat, et renforcer la cartographie de la chaîne d’approvisionnement.

Trente-trois sociétés, représentant environ 85% de la consommation mondiale de cacao, ont rejoint l’Initiative cacao & forêts. Chaque entreprise a maintenant achevé son plan d’action initial précisant les mesures qu’elles prendront sur la période 2018-2022. Ces plans initiaux seront mis à jour dans le courant de cette année lorsque les gouvernements auront achevé plusieurs étapes en cours, notamment la révision des politiques et réglementations relatives à l’utilisation des terres, la cartographie des zones protégées et la collecte de données clés sur l’utilisation des forêts et des terres. Chaque entreprise dévoilera publiquement son propre plan d’action initial au cours des trois prochaines semaines ; Pour rappel le plan d’action de Nestlé a été dévoilé mardi.

Joindre la discussion