Skip links

Cameroun – Production : 76 nouveaux entrepreneurs intégrés

CHRONIQUE DES MARCHES DU CACAO ET DU CAFE (CHROMACC) – Semaine du 22 février au 1er mars 2019

 

MARCHE DU CACAO

I. Les marchés à terme: le cacao en berne

 

Avec l’arrivée de l’Inter-campagne, le cacao se repose. “La récolte principale est presque achevée et celle de mi-saison ne commencera que dans un mois”, dixit Jack Scoville, analyste de Price Futures Group.

A Londres, le cacao pour livraison en mai valait près de 1 258 Fcfa/kg (1.693 £ la tonne) le vendredi 1ermars contre environ 1 291 Fcfa le kilo vendredi dernier. A New York, il a affiché près de 1 208 Fcfa/kg ($2 262 la tonne) le même vendredi 1ermars, contre près de 1 214 Fcfa le kilogramme sept jours auparavant.

 

II. Les principaux pays producteurs

Côte d’Ivoire – Exportation: Vers une production record en 2018/2019

 

Le premier producteur mondial de la fève brune devrait enregistrer 2,12 millions de tonnes de cacao cette saison selon Sergey Chetvertakov, analyste chez Informa.

Au regard de très bonnes conditions météorologiques en Afrique de l’Ouest, cet analyste estime l’excédent 2018/19 à 71 000 tonnes, avec une production mondiale touchant un record de 4,85 millions de tonnes.

Par ailleurs, le Conseil café-cacao a révisé à la hausse les arrivages de cacao dans les ports ivoiriens. Ils sont désormais estimés à 1,519 millions de tonnes sur la période allant du 1eroctobre au 24 février, contre les 1,469 millions estimés précédemment.

 

Remise de matériel à Bondjock en présence du Ministre du Commerce et du président du CICC

 

III. Actualités interne de la filière

Cameroun – Production: 76 nouveaux entrepreneurs intégrés

 

Ils sont 76 jeunes hommes et femmes, enrôlés par le programme New Generation en en vue de rajeunir le verger cacaoyer dans la région du Centre, spécifiquement dans les localités de Bôndjock, Bomabon et Ntui.

Ils ont été présentés au public le 26 février 2019 à Bôndjock (Département du Nyong et Kellé), au cours d’une cérémonie de remise de matériel agricole à la 7èmepromotion de jeunes du programme New Generation, présidée par le Ministre du Commerce, Monsieur Luc Magloire MBARGA ATANGANA.

Initiative du Conseil Interprofessionnel du Cacao et du Café (CICC) lancée en 2012 dans l’optique de faire face au vieillissement du producteur et du verger cacao, les entrepreneurs agricoles issus du programme créent chacun au moins 3 hectares de cacaoyers, au bout des 3 années d’accompagnement.

Le programme New Generation apparait ainsi comme un puissant levier de croissance économique, un terreau de création d’emplois décents pour les jeunes appelés comme l’indique le Ministre du Commerce, à « pratiquer une cacaoculture plus productive, plus compétitive et orientée vers des marchés plus rémunérateurs »,.

 

Le prix FOB recule à Douala

 

Après une légère reprise il y a sept jours, le prix du cacao embarqué a chuté à Douala cette semaine.  Suivant les données de l’Office national du cacao et du café (ONCC), le FOB a affiché 1 209 Fcfa le kilogramme vendredi 1er février contre 1 247 Fcfa le kilo il y’a sept jours.

Cependant, le prix entrée magasin a augmenté de 10 Fcfa sur la semaine sous revue pour se situer entre 960 et 1060 Fcfa/kg. Par ailleurs, le prix offert au producteur est de 1 000 Fcfa le kilogramme dans certains bassins. Une situation qui pourrait être corrélée à l’effectivité de la petite saison cacaoyère dans ces zones de production.

Joindre la discussion