Chroniques hebdomadaires du cacao et du café du 15 au 21 mai 2017

 

I : La situation du marché international du cacao et du café,

 

En cette fin de période sous revue, nombre de marchés de matières premières agricoles ont été impactés par le raffermissement l’euro face au dollar, au regard de l’incertitude de la politique américaine.

 

I.1 : CACAO

 

Le marché du cacao a surtout été dominé pour la semaine sous revue, par les troubles militaires et politiques en Côte d’Ivoire.

En effet, le prix du cacao a grimpé en début de semaine avec la montée des tensions et les difficultés aux ports, pour redescendre dès leur réouverture et l’apaisement de la situation suite à l’engagement du gouvernement de verser 7 millions à chaque soldat donc 5 millions dans l’immédiat.

Ainsi, le cacao a grimpé à la clôture jeudi 18 mai à New York à son niveau de prix le plus élevé depuis le 6 avril, à F.cfa 1216 le kilogramme tandis que Londres était à F.cfa 1217. Vendredi 12 mai, la fève terminait respectivement à F.cfa 1175 et F.cfa 1190. En effet, la hausse de l’euro face au dollar mercredi a laissé penser que des acheteurs européens se porteraient à l’achat, le cacao étant pour eux meilleur marché.

 

 

I.2 : CAFE

 

La faiblesse du real brésilien a pesé sur l’Arabica, dont les cours ont clôturé jeudi à F.cfa 1 667 le kilogramme sur le marché à terme de New York. Le Robusta, quant à lui, sur le marché à terme de Londres, a terminé la période sous revue à F.cfa 1157 le kilogramme. Vendredi dernier, l’Arabica avait clôturé à F.cfa 1736 F.cfa le kilogramme et le Robusta à F.cfa 1163 le kilogramme.

Sur les marchés asiatiques cette semaine le Grade 2 (5% grains noirs et brisures), du Vietnam a été proposé avec une surcote de $ 20 à $ 40 la tonne par rapport à la cotation de Londres contre $10 – $20 la semaine dernière. Le Grade 4 (80 défauts) d’Indonésie, a été offert avec une décote de $ 20 sur Londres alors qu’elle était de $ 40 à $ 80 la semaine dernière.

Pages: 1 2