Formation New Generation et légère hausse des cours – CHROMACC

I : La situation du marché international du cacao et du café,

 

Le Dollars américain s’est encore renforcé au cours de la semaine sous revue face à la livre sterling dont la faiblesse a permis un rebond des cours du cacao à Londres comme à New York.
 

I.1 : CACAO

 

Comme mentionné plus haut, le marché du cacao a pris près de F.cfa 30 le kilogramme entre le vendredi 9 juin dernier et mercredi 14 juin 2017 terminant à F.cfa 1 229 le kilogramme sur le marché à terme de Londres. A New York il a clôturé à F.cfa 1.215 le kilogramme alors qu’il était de F.cfa 1.187 le kilogramme le vendredi 9 juin.

 

 

Cette remontée des cours pourrait également se justifier par les fortes pluies observées en Côte d’Ivoire, lesquelles ont coupé, mercredi 07 juin l’accès au port de San Pedro d’où part pratiquement la moitié des exportations de cacao.
Par ailleurs, ces pluies torrentielles rendent difficile la récolte intermédiaire, le séchage et l’évacuation du cacao.
Toutes fois, les arrivages aux deux ports de San Pedro et d’Abidjan entre le 1er octobre et le 11 juin sont de 1 652 000 tonnes soit une hausse de 20% par rapport à la même période l’année dernière.
Le City Research Commodities du groupe bancaire Citygroup a cependant réduit son estimation de l’excédent cacaoyer mondial à 325 000 tonnes contre 395 000 tonnes pour la campagne 2016/17. Quant à 2017/18, l’excédent cacaoyer varierait entre 175 000 à 200 000 t.
Il faut tout de même noter selon les experts, que la chute des cours observée depuis juillet 2016 et ce jusqu’en avril 2017, tarde à se transformer en une hausse de la demande au niveau des consommateurs, les prix du chocolat étant restés jusqu’à présent élevés en boutique, les confiseurs n’adaptant pas leurs prix à celui de la matière première.
 

I.2 : CAFE

 

Le Robusta a terminé en hausse de F.cfa 23 le kilogramme sur le marché à terme de Londres le jeudi 15 juin 2017 par rapport à la veille, se situant à F.cfa 1.238 le kilogramme son plus haut niveau depuis le 21 avril 2017. Il faut noter qu’il était de F.cfa 1.175 le kilogramme le vendredi 9 juin.
L’Arabica a quant à lui terminé en légère hausse le jeudi 15 juin à F.cfa 1.656 le kilogramme par rapport aux F.cfa 1.637 le kilogramme du vendredi 9 juin. Ceci dit, mercredi 14 juin, il avait clôturé à son plus bas en un an.
Selon les experts, le Robusta aurait pu augmenter encore davantage si ce n’était l’atonie de l’Arabica à New York. En effet, le café robusta se fait rare et les torréfacteurs commencent à se porter à l’achat du physique car leurs stocks s’amenuisent.
En Indonésie, le marché demeure bien approvisionné. La décote par rapport au marché à terme de Londres n’a nullement pas changé par rapport à la semaine dernière, elle est de $ 30 la tonne pour un Robusta Grade 4 (80 défauts), sur l’échéance juillet.
Au Vietnam, le marché est resté calme malgré des prix à la hausse. Le Grade 2 (5% grains noirs et brisures), trouvait preneur à $ 10-20 au dessus du marché de Londres.

 

 

II : L’actualité dans les filières, en interne et à l’international.

II.1 : Actualité des filières en interne

Statistiques :

 

Au mois de mai 2017, les quantités suivantes ont été pré liquidées ;

 

Cacao: 2 815 215 kilogrammes (avril : 4 618 920 kg)

Café Robusta: 2 883 383 kilogrammes   (avril : 1 720 200 kg)

Café arabica: 463 080 kilogrammes   (avril :     44 740 kg)

 

Formations :

 

Dans le cadre de la convention de partenariat signé entre le Conseil Interprofessionnel du cacao et du Café (CICC) et la Coopération Allemande (GIZ), 45 producteurs de cacao dont 8 femmes de la Coopérative « COOREGPAG » (Département de la Lékié), ont bénéficié de 02 sessions de formation sur « l’entreprenariat agricole » du 06 au 08 Juin 2017. 12 modules ont été développés au cours de ces sessions.

 

450 producteurs provenant de 15 localités couvertes par leur organisation « SOCOOPROCANYK » (Département du Nyong et Kellé) ont bénéficié du 05 au 14 juin des formations sur les opérations de traitement du verger contenus dans 13 modules.

 

171 jeunes du programme « New Generation » membres de la coopérative « CAMAGROB » (Département du Mbam et Kim) bénéficieront dans la dernière semaine du mois de juin, des formations sur la gestion rationnelle des pesticides et sur l’entreprenariat agricole.

Pages: 1 2