José Nga Mebenga

Q1: Comment s’organise le fonctionnement de l’interprofession (Organigramme générique: AG, CE, comités…) ?

Les Statuts du CICC fixent une organisation assise sur quatre groupes professionnels désignés « Collèges Professionnels ». Le premier Collège est celui des producteurs. Il dispose de 40% de mandats à l’Assemblée Générale. Le deuxième collège, celui des usiniers/acheteurs, dispose de 10% de mandats, le troisième, celui des exportateurs, dispose de 40% des mandats. Quant au quatrième collège, c’est celui des Transformateurs locaux, qui dispose de 10% de mandats à l’Assemblée Générale.

L’Assemblée Générale du CICC est l’Organe suprême de délibération et de décision. Elle se réunit deux fois par an, en session ordinaire, sur convocation du Président du Conseil Exécutif. Elle siège avec 60 délégués répartis suivant les proportions sus indiquées.

Le CICC est administré par un Conseil Exécutif qui se réunit deux fois par an en session ordinaire sur convocation de son Président. Celui-ci met en œuvre la politique générale du CICC dans les domaines de sa compétence telle que définie dans les Statuts. Le Conseil Exécutif comprend 15 membres, dont sept élus et huit désignés par l’Assemblée Générale.

Deux organes sont rattachés au Conseil Exécutif : le Comité Permanent et le Secrétariat Exécutif.

  • Le Comité Permanent est composé de neuf (09) membres dont huit (08) membres désignés par leurs Collèges respectifs à raison de deux (02) membres par Collège et le Président du Conseil Exécutif qui en est le président. Il se réunit chaque fois que nécessaire sur convocation de son Président.
  • Le Secrétariat Exécutif est placé sous l’autorité d’un Secrétaire Exécutif recruté par le Conseil Exécutif qui procède le cas échéant à son licenciement.

Il est institué au sein du CICC un Comité d’Ethique chargé d’instruire et éventuellement de sanctionner en premier ressort  les manquements aux principes de déontologie professionnelle ou alors les conflits nés entre opérateurs exerçant dans les filières.

 

“Pour devenir membre du CICC, les producteurs sollicitent une affiliation alors que les exportateurs sollicitent, à travers leur organisation professionnelle, une carte professionnelle.”

 

Q2 : Comment fait-on pour devenir membre de l’interprofession ?

Pour devenir membre du CICC, la procédure diffère selon que l’on est exportateur ou producteur. En effet, les producteurs sollicitent une affiliation alors que les exportateurs/usiniers/transformateurs sollicitent, à travers leur organisation professionnelle, une carte professionnelle.