Skip links

La Belgique 1er client du Robusta camerounais

La Belgique 1er client du Robusta camerounais, l’Allemagne 1er client de l’Arabica

 

L’Office national du cacao et du café (ONCC) annonce que 45 organisations professionnelles agricoles de six bassins de production du Cameroun (Centre, Littoral, Ouest, Nord-Ouest, Adamaoua et Est) ont permis d’obtenir des volumes commerciaux qui se chiffrent à 1 947 764 Kg de café robusta et à 815 440 Kg de café arabica.

La Belgique a acheté 68% de la production de robusta, la France 21,3%, le Portugal 10,9% et l’Italie, 9,6%. Un café débarqué principalement aux ports d’Anvers (29,74%) et du Havre (20,68%). L’ONCC note que la Pologne, la Thaïlande, la Suisse, l’Egypte, le Liban et l’Albanie ont fait leur entrée comme destinations nouvelles du café robusta camerounais. L’Afrique quant à elle, a importé du Cameroun via le Maghreb : Algérie, Maroc et Egypte.

L’Arabica lui, a pour premier client l’Allemagne (60,36%) suivi des Etats-Unis (17%), de la Belgique (14,2%) et de la France avec 3,8% des volumes. Les ports d’Hambourg, Bremerhaven et Anvers ont reçu au débarquement, 74,53% du volume total embarqué du café arabica. Au titre de destinations nouvelles pour l’Arabica, la Corée du Sud et la Côte d’Ivoire.

 

Source : https://www.investiraucameroun.com/agriculture/0502-12108-la-belgique-est-le-1er-acheteur-du-cafe-robusta-camerounais-et-l-allemagne-pour-l-arabica
 

Ghana : inauguration d’une usine de transformation de cacao

 

Le ministre ghanéen du Commerce et de l’industrie, Alan Kwadwo Kyerematen a inauguré une usine de transformation de cacao d’une valeur de 30 millions de dollars (environ 17 milliards de Fcfa) sur la route Spintex à Accra, a appris APA mardi. L’usine qui doit traiter 15 000 tonnes de fèves de cacao par an, est l’un des projets prévus dans le cadre du programme phare du gouvernement, « One-District, One Factory » (Un district, une usine).

L’Afrotropic Processing Company Limited (APCL) fabriquera des produits de qualité qui vont être utilisés pour le chocolat, la poudre de cacao et le beurre de cacao.

Le volume de cacao transformé localement devrait dépasser les 300.000 tonnes enregistrées l’an dernier.

Dans son allocution, M. Kyerematen a expliqué que l’ouverture de cette usine a pour but d’améliorer le programme du gouvernement d’assurer que 50% des matières premières soient traitées localement.

 

Source : https://www.journalducameroun.com/ghana-inauguration-dune-usine-de-transformation-de-cacao/

 

fèves de cacao
 

Blommer Chocolate pour le cacao durable en Côte d’Ivoire

 

L’américain Blommer Chocolate a signé un protocole avec Cultivating New Frontiers in Agriculture (CNFA), dans le cadre du programme « Food for progress » financé par le département américain de l’Agriculture (USAID) et plus spécifiquement de l’initiative « Maximizing opportunities in cocoa activities (MOCA) » en Côte d’Ivoire.

Dans le cadre d’un projet de trois ans dans trois régions – Nawa (Sud-Ouest), Haut-Sassandra (Centre-Ouest), l’Indenié-Djuablin (Est)-, les agriculteurs et les coopératives recevront des appuis pour produire un cacao durable, notamment par l’amélioration des capacités de gestion des coopératives, via des programmes d’argent mobile au sein de coopératives sélectionnées et l’amélioration des circuits de distribution d’intrants agricoles.

Le projet MOCA vise à booster l’efficacité de la chaîne de valeur du cacao ivoirien à travers une amélioration de la qualité et de la disponibilité de la production et des intrants, une amélioration de la récolte et de la manutention après récolte, ainsi qu’une facilitation des relations commerciales et un renforcement des capacités des producteurs afin de mieux répondre à la demande du marché international.

 

http://www.commodafrica.com/05-02-2019-blommer-sinvestit-dans-le-cacao-durable-en-cote-divoire

Joindre la discussion