Regional Cocoa Symposium

Du 07 au 11 novembre 2016, une délégation composée de Messieurs MUSIMA James LOBE, Président de l’ANPCC, Simon BASSANAGA, Vice Président de la CONACFAC et Sylvestre ESSONO MESSANGA, Directeur du Développement au Secrétariat exécutif du CICC, a pris part au tout premier symposium régional sur le cacao organisé par la World Cocoa Foundation(WCF), en collaboration avec l’Institut International d’Agriculture Tropicale(IITA) sur le thème the “Next Generation Cocoa Research for West and Central Africa”. Cette conférence qui regroupait des chercheurs et les autres parties prenantes de la chaîne de valeur cacao, à savoir des producteurs, des industriels et des bailleurs de fonds, était articulée autour des thèmes relatifs aux ressources génétiques et à la multiplication du matériel végétal, à l’atténuation des risques liés aux ravageurs, aux maladies et au changement climatique, au marché et aux politiques institutionnelles dans la chaîne de valeur, ainsi que sur l’attraction et l’encouragement des jeunes et des femmes dans la cacaoculture, thème sur lequel le CICC a été particulièrement sollicité.

Ainsi, après l’intervention de Simon BASSANAGA sur le voletClimate change and crop life cycle in cocoa production’, le Directeur du Développement a délivré, sous l’intitulé ‘youth and gender related issues in cocoa’ une présentation du programme New Generation, des origines en 2012 jusqu’à ses performances actuelles.

Au delà de la réceptivité quasi-totale sur le caractère innovant de cette initiative, des réponses appropriées  ont été apportées aux quelques questions liées à la nature du financement, don ou prêt, et sur les mesures engagées pour réduire les déperditions.

Au total, le symposium s’est achevé sur l’interpellation des gouvernements des pays producteurs à s’approprier les politiques de recherches et de multiplications semencières et sur l’invitation de l’industrie à développer plus transparence dans ses besoins tant en quantité qu’en qualité.