Café cerise

Les cours du café et du cacao reprennent – CHROMACC – Semaine du 5 au 12 Janvier 2018

I. MARCHE DU CACAO

 

I.1 Les marchés à terme : les cours du cacao se maintiennent

 

Après une dégringolade au mois de novembre 2017 (campagne 2017/18), en frôlant la barre de $ 1 800 USD la tonne (environ 960 Fcfa/kg), les cours du cacao se reprennent début janvier 2018.
Maintenant le rythme de la semaine dernière, le cacao a gagné 10 Fcfa le kilo à New York en clôturant vendredi 12 janvier 2018 à près de 1 022 Fcfa/kg, alors qu’il était à 1 012 Fcfa/kg sept (7) jours auparavant. A Londres, le cacao s’est repris cette semaine en clôturant vendredi 12 janvier à près de 1 017 Fcfa/kg contre 1 006 Fcfa/kg sept (7) jours plus tôt.

 

Champs de cacao

Champs de cacao

 

I.2 Les principaux pays producteurs

 

Côte d’Ivoire – Transformation du cacao : après HERSHEY, vient MARS

Le géant américain de la chocolaterie, MARS, s’est engagé avec le gouvernement ivoirien à augmenter le volume de ses achats locaux en produits semi-fini de cacao et soutenir l’installation de nouvelles unités de transformation. Comme l’a indiqué le gouvernement, cette initiative de la société MARS, qui rejoint celle de son compatriote HERSHEY, contribuera entre autres à porter le taux de transformation du cacao en Côte d’ivoire de 35 à 50% d’ici deux ans.

 

I.3 Actualités de la filière en interne

 

Cameroun – Financement des OPA : l’accès aux crédits, menacé

En 2016, grâce à un dispositif de financement des très petites entreprises développé par la société Advans Cameroun, la coopérative des producteurs de cacao de Ngoro (Mbam et Kim), CAMAGROB, avait pu mobiliser une enveloppe de 40 millions de Fcfa pour les achats d’intrants agricoles. Des mécanismes, comme celui-là, risquent aujourd’hui de disparaître au sein de la communauté des établissements de microfinance. En cause, l’article 128 de la Loi des Finances 2018, qui stipule que « pour les crédits supérieurs à 2 millions de Fcfa, les intérêts générés seront assujettis à la TVA ».
Cette disposition, prise par le Gouvernement en ces temps de conjoncture, notamment la baisse des cours du pétrole et ceux du cacao, amène l’Etat à se concentrer à l’accroissement des recettes fiscales non pétrolières. De l’avis des experts du secteur de la microfinance, elle pourrait freiner les élans du mouvement coopératif. Car cette nouvelle disposition de la Loi des Finances contribuera au renchérissement de 19,25% (taux de la TVA) des micro-crédits accordés aux petites entreprises, donc des OPA, réduisant de fait l’attractivité des coopératives et leur compétitivité.

 

Cabosses de cacao du Cameroun

Cabosses de cacao du Cameroun

 

Cameroun – Filière cacao : Qualité et rien que de la qualité !

La nouvelle d’une cargaison de 43 700 tonnes de cacao certifié, expédiée en 2016/2017 par la société Telcar Cocoa Ltd, vient non seulement confirmer sa position de leader du cacao au Cameroun mais aussi la positionner au premier rang des opérateurs qui investissent dans le secteur du cacao certifié dans le pays. Par ailleurs, elle vient consolider l’implication des acteurs locaux aux initiatives et actions mises en œuvre par le gouvernement en 2017/2018 à travers un train de mesures, notamment la remise des primes de qualité, afin de faire obstacles aux effets de la chute des cours du cacao par l’amélioration de la qualité du cacao camerounais.

 

Cameroun – Prix du cacao à l’export : les prix se reprennent à Douala

Selon le SIF, le prix du cacao rendu Douala (magasin) s’est maintenu cette semaine entre 800 et 830 Fcfa le kilogramme, suivant le système d’information des filières. Le prix du cacao embarqué (FOB) a repris des couleurs ; il a gagné 38 Fcfa le kilo pour terminer à 946 Fcfa/kg le vendredi 12 janvier.

Pages: 1 2