Cacao: Les cours continuent de baisser – CHROMACC – Semaine du 07 au 13 Août 2017

I. Marché du CACAO

I.1 Situation du marché international

I.1.1 Les marchés à terme

 

Le cacao comme d’autres produits de base connait un frein cette semaine sur la plupart des marchés à terme. Le kilogramme de cacao à Londres (pour livraison en Septembre) valait 1 120 FCFA contre 1 150 FCFA le Vendredi 11 Août. A New York, le kilogramme de cacao était à 1 100 FCFA le même Vendredi contre 1 136 FCFA sept jours plus tôt.

Une légère reprise des cours du cacao au dernier trimestre 2017 reste maintenue, et ce, induite par les estimations d’une baisse de la production en Côte d’ivoire entre octobre et décembre.

 

I.1.2 Les principaux pays producteurs

 

Au Ghana, le COCOBOD estime les achats de cacao à 909 493 tonnes cette campagne. Une belle performance par rapport au 778 043 tonnes écoulées lors de la campagne précédente, la plus importante récolte de cacao de ces six dernières années.

En Côte d’ivoire, les arrivages aux ports d’Abidjan et San Pédro auraient atteints 1,914 millions de tonnes au 6 Août 2017. Une envolée qui serait cependant de courte durée car la production est attendue en baisse de 20 à 25% en Côte d’Ivoire sur les trois premiers mois de la prochaine campagne, d’octobre à décembre, par rapport au même trimestre en 2016 lorsque 937 764  avaient été atteintes, soulignent des sources du CCC.

 

I.2 Actualités de la filière en interne

Cameroun : campagne cacaoyère 2017 – 2018

 

Le lancement de la campagne cacaoyère 2017/2018 se tiendra le 25 Août 2017 dans la localité de Ntui en présence du Ministre du Commerce et de tous les acteurs de la Filière cacao. La campagne 2016/2017 qui vient de s’achever a connu de nombreux problèmes à l’exemple de la chute des cours sur le marché international, ce qui a, en dehors des autres facteurs, agit sur la baisse de la production cacaoyère.

 

Champs de cacao de Bot-Makak dans le Nyong et Kelle

 

Cameroun – Mincommerce: évaluation des projets

 

Le Ministre du Commerce et son équipe effectue une visite de terrain au cours de la semaine sous revue, pour évaluer les réalisations des projets du Mincommerce financés par le FODECC (Fonds de développement des filières cacao et café). le FODECC finance trois principaux projets au Ministère du commerce : – PA3C (Projet d’assainissement de la commercialisation du cacao et du café) – SIF (Système d’information des filières) – le projet des SECHOIRS.

La tournée du Ministre est placée essentiellement sur la rétrocession des magasins et des séchoirs aux coopératives et sur la galvanisation des producteurs par rapport au contexte de crise actuelle de la filière. Ainsi, trois (03) magasins de stockage de plusieurs centaines de tonnes de cacao et d’un coût global de 240 millions ont été rétrocédés respectivement à Ambam (Vallée du Ntem), Lobo (Lékié), et Bokito (Mbam-et-Inoubou) ; et 276 séchoirs de cacao aux producteurs des localités de Muyuka et Muyenge (dans la Région du Sud-Ouest), évalués à 192.2 millions de FCFA.

En effet, en cette période de crise sur le marché international, les mauvaises pratiques de séchage qui ont pour conséquence la forte odeur de fumée que le marché reproche à l’Origine Cameroun doivent être combattues.

Pages: 1 2