Skip links

Revue du 18-12-2018

Colombie – La production de café reste stable en novembre

 

En novembre, la production colombienne de café a atteint 1 300 000 sacs, un chiffre similaire au million 304 000 sacs récoltés au cours du même mois en 2017. La plus grande activité de cueillette et le pic de récolte dans la plus grande partie du pays contribuent à cette stabilité de l’offre de café. La production de janvier à novembre a été de près de 12,3 millions de sacs de 60 kg, soit 2,9 % de moins que les 12,6 millions de sacs récoltés au cours des 11 premiers mois de 2017. Au cours des 12 derniers mois (décembre 2017-novembre 2018), la production de café a dépassé 13,8 millions de sacs, soit à peine 1% de moins que les presque 14 millions de sacs produits au cours de la même période précédente. Et au cours des deux premiers mois de l’année caféière 2018-2019 (octobre-novembre), 2,39 millions de sacs ont été produits, soit 0,4% de plus que les 2,38 millions de sacs produits à la même période de l’année caféière précédente.

 

Côte d’ivoire – L’Harmattan menace le développement des fèves de cacao

 

Les vents secs et les précipitations inférieures à la moyenne dans la plupart des régions productrices de cacao de Côte d’Ivoire la semaine dernière pourraient compromettre le développement de la dernière phase de la récolte principale d’octobre à mars, ont déclaré les agriculteurs lundi. La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, est en saison sèche, de novembre à fin février. Les vents secs et poussiéreux de l’Harmattan balayent le sable du Sahara, qui peut ravager les cabosses de cacao et l’humidité du sol de la sève, entraînant la formation de fèves plus petites. Les agriculteurs des régions cacaoyères ont déclaré que la récolte diminuerait à partir de la semaine prochaine, mais que des volumes importants de fèves seront récoltés jusqu’en février.

Joindre la discussion