San Pedro : les producteurs mécontents des 825 Fcfa garantis

Revue San Pedro : les producteurs mécontents des 825 Fcfa garantis
Admin 07 Octobre 2019 San Pedro,Cacao,Café,Prix

Malgré une nette augmentation par rapport à l’an dernier, les responsables de sociétés coopératives ne sont pas contentes du prix fixé à 825 Fcfa par le gouvernement le 1 octobre dernier. « Comment voulez-vous que nous, producteurs, nous commentions ce prix alors que nous n’avons même pas été associés dans la fixation de celui-ci ? S’interroge un producteur.

Les acteurs s’indignent du prix minimum garanti aux producteurs à l’instar du Président du Conseil d’Administration de COOPALBA, visiblement très mécontent. Même son de cloche chez Brahima SEKONGO, Directeur de COOPAGA, Coopérative Agricole de Gabiadji.

« Il faut une véritable étude dans chaque zone de production pour voir à combien revient le kilogramme de cacao au producteur. Et c’est après cela que l’on pourra fixer le prix du kilogramme du cacao en fonction du prix de revient », a-t-il suggéré. Egalement déçu de ce prix Tra Bi un jeune producteur de café - cacao a pour sa part indiqué que le gouvernement pouvait faire mieux.

Source : akody.com

Café : la production s’accroit de 3,7%

Café : la production s’accroit de 3,7%

La production mondiale de café au cours de l’année caféière 2018/2019 est en hausse de 3,7% par rapport à la campagne précédente, souligne l’Organisation internationale du café (OIC) dans son rapport mensuel de septembre 2019. L’occasion d’observer quelques chiffres sur la crise que connait actuellement le monde du café qui observe sa seconde année consécutive d’excédent de production principalement causée par la hausse de la production de Robusta.

En effet, la production totale est de 168,87 millions de sacs (Ms) répartie entre les Arabica (102,68 Ms) et les Robusta (66,04 MS), tous les deux en augmentation mais de 1,8 % pour les premiers et de 6,7 % pour les seconds. Face à cela, la consommation mondiale de café, toutes variétés confondues, est estimée à 164,82 Ms, en augmentation de 2,1 %. D'où l’excédent à l’origine de la baisse des prix du café.

La production caféière a augmenté dans toutes les régions sauf au Mexique et dans le reste de l'Amérique centrale où la récolte a diminué de 0,8 % à 21,47 Ms. Elle a progressé de 4,8 % en Amérique du Sud (à 80,95 Ms), de 4,6% en Asie et en Océanie (à 48,46 Ms) et de 1,9% en Afrique (à 17,99 Ms). Une augmentation de la production qui a permis une hausse de 9,2 % des exportations mondiales par rapport à la campagne 2017/2018.

Quant aux prix, les Arabica ont augmenté en septembre 2019, boostés par les prix de l’Arabica Nature du Brésil en augmentation de 3% (98,73 UScents/livre), des Colombie Doux et des Autres Doux qui grimpent de 2,1 % pour se fixer à 131,90 Usc/lb et 128,89 USc/lb respectivement. En revanche, les prix des Robusta connaissent leur moyenne mensuelle la plus basse depuis avril 2010, en baisse de 0,2 % à 70,64 USc/lb en septembre. En cause, une offre abondante liée à une augmentation de la production durant deux années du Brésil et du Vietnam principalement.

Source : Commodafrica