Le nouvel Ambassadeur d’Allemagne au Cameroun visite l’Interprofession

Son Excellence Dr. HANS-DIETER STELL, nouvel ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, et son épouse ont terminé leur visite de travail dans la capitale économique par une matinée de travail avec le top management du Conseil Interprofessionnel du Cacao et du Café – CICC, le vendredi 18 août 2017 à son siège sis à Bonanjo.

Cette rencontre entre l’ancien Consul Général d’Allemagne à Hô Chi Minh (Vietnam) dont les Lettres de créance ont été reçues au Palais de l’Unité le 16 mai 2017 et l’Interprofession des filières cacao et café ce 18 aout 2017 témoigne de l’intérêt de la République Fédérale d’Allemagne pour les secteurs productifs à valeur ajoutée, générateurs d’importantes devises. En effet, les négociations gouvernementales entre l’Allemagne et le Cameroun des 21 et 22 juin 2016 à Berlin, ont abouti à des accords sur les termes de leur coopération au développement pour les trois prochaines années.

 

Le Secrétaire Exécutif du CICC faisant visiter les locaux de l’Interprofession à Son Excellence Dr. HANS-DIETER STELL

 

Résolument engagée dans la voie de la professionnalisation pour une production haut de gamme, l’Interprofession, qui jouit déjà d’une collaboration avec la Coopération allemande (GIZ) dans le cadre du programme EDES, dirigé par le COLEACP, a bénéficié en 2014 de la formation théorique et pratique des formateurs aux Guides d’Autocontrôle pour la filière cacao du Cameroun. Une expérience qui s’est étendue au café.

Les formations à l’Entreprenariat Agricole ou Farmer Business School (BFS), les     centres d’innovations vertes et participation au programme « pôle prioritaire de développement », assortis d’équipements didactiques conséquents, ont permis aux producteurs, de devenir les premiers garants de la qualité de leurs productions. Une approche est complétée par les centres d’excellence de traitement post-récolte, qui garantissent un cacao haut de gamme.

Pour ce qui est des axes de collaboration, l’Interprofession souhaiterait bénéficier du soutien de la coopération allemande pour : le renforcement de l’accompagnement au programme New Generation, la transformation locale et artisanale du cacao et le développement des centres d’excellence pour la production d’un cacao de qualité.

 

L’épouse de l’ambassadeur goûtant un produit à base de cacao made in Cameroon.

 

A l’issue de la visite de travail, les deux parties ont jeté quelques balises de leur future collaboration, après l’échange de cadeaux. Deux engagements ont été pris : la visite prochaine d’un centre d’excellence mis sur pied par le CICC et l’organisation d’une mini-exposition sur le savoir-faire des artisans transformateurs locaux de cacao, à l’occasion de la fête nationale allemande en 2018. Des activités qui témoignent de la solidité et de la vitalité des relations entre l’Interprofession du cacao et du café et la République Fédérale d’Allemagne en terre camerounaise.

 

Yves ABISSI