Relance de la filière cacao

Les principaux acteurs se concertent

Les 8 et 9 juin 2022, dans la salle de réunion de Conseil interprofessionnel du cacao et du Café, s’est tenue une réunion conjointe CICC – MINADER – SODECAO, aux fins d’harmoniser leur compréhension du Document Stratégique de Développement de la Culture du Cacao au Cameroun, (contribution du pad-cacao).

Ce document est rédigé par le Ministère de l’Agriculture et du développement Rural (MINADER, avec l’appui financier du Conseil Interprofessionnel du cacao et du café (CICC) et l’analyse économique par l’Institut International pour l’Agriculture tropicale (IITA) et la contribution de la Société de Développement du Cacao (SODECAO) et les Fonds de Développement du Cacao et du Café (FODECC), adresse les problématiques des faibles niveaux de productivité du verger cacao et de compétitivité de la matière première cacao.

Objectif affirmé, contribuer à l’accroissement de la production nationale d’un cacao de qualité à l’effet de garantir la durabilité des économies cacaoyères d’ici à cinq (05) ans, en accompagnant les structures dédiées à la production et diffusion du matériel végétal performant à contribuer à l’amélioration de la productivité des exploitations et la qualité du cacao. Production de matériel végétal performant, l’amélioration de la productivité des exploitations et accroissement de l’offre en cacao de qualité sont ainsi visés.

Les bénéficiaires concernés par ce projet dont le cycle de vie est de 05 ans (2022-2026) sont les producteurs de cacao, les entrepreneurs agricoles, les encadreurs techniques, coopératives et faitières, les acheteurs, les associations de consommateurs, les transporteurs, … des régions de l’Adamaoua, du Centre, de l’Est, du Littoral, du Nord-Ouest, du Sud, de l’Ouest et du Sud-Ouest, soit un total de 36 bassins de production.

Les monitorings interne, à mi-parcours et final seront assurés par le comité de pilotage, sous la supervision du Minader.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.