La chronique des

MATIERES PREMIERES

De benedicte châtel

Chronique des matières premières du 05 janvier 2023

CACAO

Comment se situent les marchés mondiaux du cacao depuis notre dernière chronique publiée le 16 décembre ? Nous avions laissé l’échéance mars à Londres à £ 1 975 (≃1 469 123 FCFA), qui a grimpé juste avant Noël à £ 2050 (≃1 385 847 FCFA) pour se hisser la semaine suivante, juste avant le Nouvel An, à £ 2 062 (≃1 533 839 FCFA) pour glisser ces derniers jours et clôturer enfin hier soir à £ 2 050 (≃1 385 847 FCFA): le gain sur
la période est de £ 75. Sur l’année calendaire 2022, la valeur de la fève à Londres a gagné 21% alors qu’à New York, elle ne s’est appréciée que de 3% sur l’année, la fermeté de la livre sterling face au dollar expliquant ceci. A New York, la tonne de cacao a gagné $ 100 en trois semaines, du 16 décembre au 5 janvier : partie de $ 2 517 (≃1 548 257 FCFA) le 16 décembre, les fèves ont atteint $ 2 606 (≃1 603 003 FCFA), le 22 décembre puis $ 2 578 (≃1 585 779 FCFA) le 29 pour terminer hier soir à $ 2 617 (≃1 609 769 FCFA).
La Côte d’Ivoire a exporté 99 950 tonnes (t) de fèves de cacao en octobre et novembre, en chute de 47% par rapport à ces deux mêmes mois l’année précédente, selon les données portuaires provisoires publiées aujourd’hui. Toutefois, nous avons vu en décembre que ces expéditions sont fortement montées en puissance. Quant aux arrivages aux deux ports du leader mondial du cacao, ils ont atteint 1,259 Mt au 1er janvier et depuis le 1er octobre, en hausse de 13,7% par rapport à la même période en 2021, estiment les exportateurs.
Côté entreprises, aux Etats-Unis la chaine de supermarché Trader Joe a été traduite en justice mercredi par un consommateur qui l’a accusée d’avoir trompé ses clients et de les avoir mis en danger en vendant du chocolat noir qui contenait des taux dangereux de plomb et cadmium. La semaine précédente, une action similaire a été intentée contre Hershey. Ceci fait suite à la publication de Consumer Reports (CR) le 15 décembre d’un article intitulé « Lead and cadmium could be in your dark chocolate » suite à une étude sur la quantité de métaux lourds dans 28 barres de chocolat noir. Ils ont détecté du cadmium et du plomb dans chacun d’eux. « De ces 28 barres de chocolat, manger juste une once par jour de 23 d’entre elles placerait un adulte au-dessus d’un niveau qui, selon les autorités de santé publique et les experts de CR, pourrait être nocif pour au moins un de ces métaux lourds. Cinq des barres étaient au-dessus de ces niveaux pour le cadmium et le plomb. »

CAFÉ

Après une annus horribilis 2022 durant laquelle l’Arabica a perdu 26% de sa valeur, 2023 démarre tristement : mercredi, la livre (lb) de cette variété de café a chuté à $ 1,5925 (≃ 980 FCFA) et n’a que peu regagné depuis en clôturant hier soir à $ 1,6055 (≃ 988 FCFA). Le 15 décembre, nous l’avions laissé à $ 1,7175 (≃1 055 FCFA). Quant au Robusta, partie de $ 1 878 (≃1 155 195 FCFA) mi-décembre (notre dernière Chronique), on retrouve la tonne à $ 1 832 (≃1 126 900 FCFA) hier soir à la clôture à Londres. Rappelons que cette variété de café a perdu 24% sur l’ensemble de 2022.Les bonnes conditions météorologiques au Brésil pèsent sur les cours du café Arabica et ce d’autant plus que le mois de janvier est souvent déterminant dans ce pays pour apprécier le potentiel de la prochaine récolte. En outre, les prévisions météorologiques annoncent de bonnes pluies pour ces prochains jours. Sur le seul mois de décembre, ses exportations ont chuté de 12% par rapport à l’année précédente, à 182 101 t.
En Colombie, la production d’Arabica lavé a chuté de 12% en 2022, à 11,1 Ms car il a trop plu. En Amérique centrale, le leader régional de l’Arabica, le Honduras, a enregistré une chute de 15% de ses exportations en décembre par rapport à 2021, à 252 656 sacs de 60 kg.
Côté Robusta, les prix à l’export du Vietnam, leader mondial de cette variété de café, ont grimpé. Toutefois, le prix payé aux planteurs dans les Central Highlands n’a guère évolué, le kilo s’étant acheté bord champ cette semaine entre 40 100 et 41 200 dongs le kilo ($ 1,71- $ 1,76) contre 40 000 et 41 000 dongs la semaine dernière. A l’export, le Grade 2, 5% grains noirs et cassés, s’est vendu avec une décote de $ 80 la tonne par rapport au contrat sur mai. L’Indonésie, quant à elle, attend la nouvelle récolte. Un trader interrogé par Reuters a vendu du café avec une prime de $ 180 sur le contrat de février de Londres contre $ 140 à $ 150 sur les contrats janvier et février la semaine dernière. Notons que les exportations de café du pays en novembre ont plus que doublé par rapport à novembre 2021, totalisant 28 751 t. La Côte d’Ivoire a exporté 49 002 t de café entre janvier et novembre, en hausse de 81% par rapport à la même période l’année précédente, selon les données portuaires provisoires publiées aujourd’hui.