La chronique des

MATIERES PREMIERES

De benedicte châtel

Chronique des matières premières du 07 octobre 2022

CACAO

Le cacao termine en baisse à Londres sur la période sous revue, passant de £ 1 940  (≃1 447 725 Fcfa) la tonne en fin de semaine dernière à £ 1 911 (≃1 426 084 Fcfa) sur l’échéance décembre, tandis qu’à New-York, les fèves ont grimpé de $ 2 354 (≃1 586 855 Fcfa) à $ 2 373 (≃1 599 663 Fcfa) hier soir à la clôture après avoir touché en cours de séance $ 2 422 (≃1 632 694 Fcfa). A Londres, le cacao aurait pu baisser davantage si ce n’était la baisse de la livre sterling sur deux jours consécutifs qui a incité les opérateurs à acheter sur la place londonienne.

Un marché qui a les yeux plus que jamais tournés vers l’Afrique de l’Ouest qui a annoncé ses prix garantis aux planteurs ces derniers jours. En outre, les fortes pluies qui sont tombées en Côte d’Ivoire font craindre un déferlement de la maladie des cabosses noires, ce qui pourrait négativement impacter les perspectives de récolte principale sur 2022/23 qui vient de démarrer officiellement. Face à cela, des opérateurs sur le marché estiment qu’on pourrait assister à un rebond de la production au Ghana après une campagne 2021/22 très décevante.

« Le marché mondial du cacao, bien qu’il soit appelé à rester déficitaire, se relâchera à la suite d’un rebond de la production au Ghana et d’un ralentissement prévu des broyages de cacao dans l’UE en raison d’un affaiblissement plus large de la croissance économique et des dépenses de consommation », estime Fitch Solutions.

Mais regardons de plus près l’actualité. Hier, le Ghana a annoncé l’ouverture de sa campagne pour aujourd’hui avec un prix bord champ garanti payé au cacaoculteur en hausse de 21 %, à 12 800 cedis ($ 1 248,78 $) la tonne pour la récolte principale de la saison 2022/23, contre 10 560 cedis ces deux dernières campagnes. Lundi, le Cocobod a signé un prêt syndiqué de $ 1,13 milliard avec des banques internationales pour financer les achats de la saison à venir (lire nos informations : Hausse de 9% du prix garanti au planteur de cacao en Côte d’Ivoire). La production de cacao au Ghana est estimée à 689 000 tonnes (t) sur 2021/22 alors qu’il était prévu qu’elle atteigne 800 000 t.

Selon le prévisionniste Climate42, les conditions météorologiques devraient être quasi normales en Afrique de l’Ouest en novembre, avec des incertitudes en décembre, et des perspectives « légèrement optimistes » sur janvier à mars.

CAFE

Le café s’est tassé cette semaine, la livre (lb) d’Arabica à New York évoluant de $ 2,2155 (≃1 494 Fcfa) en fin de semaine dernière à $ 2,177 (≃1 468 Fcfa)  hier soir sur l’échéance décembre, tandis que le Robusta coté à Londres a clôturé à $ 2 140 (≃1 442 595 Fcfa)   la tonne contre $ 2 153 (≃1 451 359 Fcfa) vendredi dernier sur l’échéance décembre.

Si les pluies au Brésil redonnent de l’optimisme pour la prochaine récolte (Rabobank indiquant que ces pluies opportunes pourraient faire baisser les prix, surtout si elles persistent en novembre), pour l’heure, force est de constater l’étroitesse du marché à court terme car les expéditions du Brésil et de Colombie ont chuté, ce qui soutient les prix : l’échéance rapprochée, soit décembre, est 10 cents plus chère que mars. Les stocks certifiés d’Arabica de l’ICE ont chuté à 417 306 sacs au 3 octobre, leur plus faible niveau en 23 ans. Sur ces 417 306 sacs, 351 232 sacs sont dans des stocks certifiés à Anvers, 50 237 à New York et 11 817 sacs à Hambourg.

L’Institut brésilien de géographie et de statistiques (IBGE) a révisé hier en baisse de 2,7%, ses estimations de production 2022, dont 33,8 Ms d’Arabica soit 3,7% de moins que les précédentes prévisions, et 18,4 Ms de Robusta, en baisse de 0,7%.

La Colombie a produit 834 000 sacs de 60 kg d’Arabica lavé en septembre, selon la Fédération nationale de café, en baisse de 31% par rapport à septembre 2021. Les exportations ont chuté de 25% à 820 000 sacs, la fédération ne fournissant aucune explication dans son communiqué. Rappelons qu’en 2021, la production avait chuté de 9% à 12,6 Ms, soit la deuxième année consécutive de baisse en raison de la météorologie et des mouvements sociaux qui ont bloqué les ports.

Le Costa Rica a enregistré une chute de 60,1% de ses exportations de café en septembre par rapport à il y a un an, à 28 144 sacs, les stocks étant au plus bas en ce dernier mois de campagne 2021/22. L’Institut du café (Icafé) a indiqué que la demande demeurait forte pour le café du Costa Rica, les prix moyens enregistrant un nouveau pic en septembre à $ 311,84 le sac de 46 kg au port, soit une moyenne de $ 2 57,54 depuis le début de la campagne 2021/22. Quant à la production, elle a baissé de 11,35% à 1,82 Ms depuis le début de la campagne, impactée par les conditions météorologiques, le manque de résultats probants sur les replantations et l’année basse du cycle biennal.

Selon l’Organisation internationale du café (OIC-lire notre article), les exportations brésiliennes de café, toutes variétés confondues, auraient chuté de 27,2% sur la période d’octobre 2021 à août 2022 par rapport à la même période la campagne précédente, et celles en Colombie de 18,7%, les deux pays ayant connu des conditions météorologiques très défavorables.

Seuls les Robusta n’ont pas vu leur prix moyen baisser durant le mois de septembre, la livre (lb) étant à 111,36 cents en moyenne, en hausse de 1,6% alors que les Doux Colombie et Autres Doux ont baissé de 0,5% et 0,3% respectivement.

Sur les marchés asiatiques, on est dans un entre-deux au Vietnam, les entrepôts étant vides et la nouvelle récolte ne devant arriver qu’à partir du mois prochain. En Indonésie, les prix sont demeurés inchangés par rapport à la semaine dernière, avec une décote allant de $ 30 à $ 90 sur le contrat novembre. En août, le pays a exporté 35 952 t de Robusta de Sumatra, soit quasiment le double par rapport à août 2021, selon les chiffres statistiques des douanes locales.

Côté entreprise, Nestlé s’est engagé à investir plus d’un milliard de francs suisses d’ici 2030 pour s’approvisionner en café durable.

http://www.commodafrica.com/2022/10/07/3327/