La chronique des

MATIERES PREMIERES

De benedicte châtel

Chronique des matières premières du 14 octobre 2022

CACAO

La fève se morfond, accusant les mauvais chiffres de consommation en Europe annoncés hier. A Londres, la tonne de cacao est passée de £ 1 939 (≃1 483 063 Fcfa) vendredi dernier à £ 1 915 (≃1 464 706 Fcfa) hier soir sur l’échéance mars tandis qu’à New York, elle évoluait de $ 2 396 (≃1 616 749 Fcfa) à $ 2 385 (≃1 609 326 Fcfa) sur décembre.

Ce n’est pas tant la baisse de 1,6% sur le troisième trimestre annoncé hier par l’Association européenne du cacao qui émeut, que celle de la chute de 24% sur les neuf premiers mois cumulés de 2022. Ce chiffre global européen ne doit occulter les 4,7% de déclin des broyages allemands au troisième trimestre. En outre, selon l’association allemande de la confiserie (BDSI), sa facture d’électricité a été de € 250 millions en 2021 mais pourrait atteindre € 2,5 milliards cette année en utilisant les mêmes volumes d’électricité… Une industrie allemande et donc européenne qui se trouvent ainsi très fragilisées. Or, l’Europe est le premier broyeur -consommateur- mondial de cacao….  

Autre actualité majeure cette semaine, du côté des pays consommateurs, des représentants du Nigeria et du Cameroun, quatrième et cinquième producteurs mondiaux de cacao, ont été invités à une réunion à Abidjan de l’Initiative Côte d’Ivoire-Ghana sur le cacao (CIGCI), l’organisme conjoint défendant les intérêts des deux pays dans le commerce international du cacao, pour entamer leur processus d’adhésion à l’initiative, a annoncé son secrétaire exécutif Alex Assanvo.

Un point météo chez le premier producteur mondial de fèves, la Côte d’Ivoire a connu cette semaine une situation très favorable pour l’évolution végétale de ses cacaoyers. 

CAFE

Tenant compagnie au cacao, le café a glissé également cette semaine…. De $ 2,181 (≃1 471 Fcfa) la livre (lb) vendredi dernier, l’Arabica a clôturé hier soir à new York à $ 2,0215 (≃1 364 Fcfa) sur l’échéance décembre, après être tombée à $ 2,0110 (≃1 357 Fcfa) en cours de séance, à son plus bas depuis la mi-juillet. Quant au Robusta, la tonne à Londres est passée de $ 2 155 (≃1 454 129 Fcfa) vendredi dernier à $ 2 097 (≃1 414 992 Fcfa) hier soir sur novembre.

En effet, la banque néerlandais spécialisée en matières premières, Rabobank a souligné hier l’«excellente » météo au Brésil pour la floraison des caféiers qui seront récoltées l’année prochaine alors qu’on s’inquiète de plus en plus de la demande européenne qu’on craint en baisse au vu de la situation économique.

Au Brésil, les exportations de café vert ont grimpé de 7,1% en septembre à 3,07 millions de sacs de 60 kg) (Ms), selon le groupe industriel Cecafé. Par rapport à septembre 2021, les ventes à l’international de café Arabica vert ont enregistré une progression de 18% à 2,93 Ms tandis que les conilons (Robusta) ont bondi de 62,2% mais demeurent très largement inférieurs en volumes, à 147 323 sacs.

A noter, toujours au Brésil, que des négociants estiment que le café semi-lavé est suffisamment bon marché maintenant pour être expédiés vers les entrepôts certifiés de l’ICE pour livraison contre des contrats à terme.

Au Vietnam, on s’attend à ce que de fortes pluies s’abattent ces prochains jours sur la principale zone de production caféière, les Central highlands, ce qui pourrait perturber le café qui est en train d’être récolté. La campagne s’est ouverte début octobre mais les premiers grains de la nouvelle récolte ne devraient être disponibles que vers la fin novembre. Notons qu’en septembre, les exportations vietnamiennes de café ont chuté de 17,8% par rapport au mois d’août, à 92 550 t, selon les statistiques douanières gouvernementales. En revanche, sur les 9 premiers mois de l’année calendaire, soit de janvier à fin septembre, les ventes à l’international ont grimpé de 13,1% pour atteindre 1,34 Mt.

En Indonésie, les disponibilités se font de plus en plus étroites car la récolte s’achève et les prix sont à la hausse. En effet, les cafés ont été offerts avec une décote de $ 30 à $ 50 sur l’échéance novembre et décembre contre $ 80 à $ 90 la semaine dernière.

http://www.commodafrica.com/14-10-2022-la-chronique-matieres-premieres-agricoles-au-14-octobre-2022