La chronique des

MATIERES PREMIERES

De benedicte châtel

Synthèse d’actualités du 10 au 16 juin 2022

Le DUS différencier prolongé en Côte d’Ivoire

Pour encourager la transformation locale des fèves de cacao, la Côte d’Ivoire avait décidé de mettre en place à partir de la campagne 2016/17 et pour une durée de cinq ans  le Droit unique de sortie (DUS)  différencier au profit des unités industrielles de transformation de cacao. En effet pour le gouvernement, le DUS différencier a eu un impact positif sur la capacité de broyage installée et corrélativement sur les quantités de fèves broyées.

http://www.commodafrica.com/02-06-2022-la-cote-divoire-prolonge-le-dus-differencie-sur-les-produits-transformes-du-cacao

ACRAM : renforcer le commerce du café

L’Agence africaine et malgache du café Robusta (ACRAM) s’est réunie à Lomé, au Togo, le 27 mai 2022 pour plancher sur les problèmes inhérents au secteur du café. En effet, cette rencontre a permis aux différents acteurs d’échanger sur les évolutions dans le secteur du Café, sur la sensibilisation des autorités des pays membres de l’ACRAM et sur des pistes de solutions existantes pour développer une industrie de café viable et durable.

https://afriquinfos.com/afrique/comment-renforcer-le-commerce-cafe-cacao-entre-les-etats-africains-ambassadeur-aly-toure/

Fed Govt: cocoa production to hit 500,000 tons by 2024

The Federal Government has unveiled plans to increase the production of cocoa from the present 340,000 tons to 500,000 tons by 2024. While explaining that Nigeria was ranked number four among cocoa producing countries in the world, Abubakar assured that the country can achieve an increase in cocoa production based on the present drive of the Federal Government and relevant stakeholders towards utilisation of improved varieties.

https://thenationonlineng.net/fed-govt-cocoa-production-to-hit-500000-tons-by-2024/

Cacao : déficit mondial attendu à 174 000 T en 2021/2022

En 2021/2022, le marché mondial du cacao devrait désormais afficher un déficit de 174 000 tonnes de fèves contre 181 000 tonnes prévues précédemment. C’est ce qu’a annoncé l’Organisation internationale du cacao (Icco) dans ses dernières estimations en ce qui concerne la filière.

https://www.agenceecofin.com/breves-agro/0806-98466-cacao-le-deficit-mondial-est-attendu-a-174-000-tonnes-en-2021/2022

Nigeria moves to get $400/ton premium price on cocoa beans

To benefit from $400 extra price on every tonne of premium quality cocoa beans being enjoyed by farmers in Ghana and Cote d’Ivoire, Nigeria has teamed up with the two countries to fulfil the conditions. Indeed, the additional $400 is a motivation for good agricultural practices (GAP) in cocoa production and compliance with certification standards, avoiding child labor in the cocoa production process and traceability of cocoa beans.

https://guardian.ng/features/nigeria-moves-to-get-400-ton-premium-price-on-cocoa-beans/

Nouvel accord international révolutionnaire sur le café

Un nouvel accord international du café a été signé, le septième depuis celui de 1962, a annoncé hier l’Organisation internationale du café (OIC). Un accord révolutionnaire puisque pour la première fois, il englobe le secteur privé, notamment les détaillants, torréfacteurs et industries du café ainsi que des caféiculteurs. A ce jour, il n’y avait que 42 pays exportateurs et sept importateurs comme membres, représentant 97% de la production caféière mondiale et 67% de la consommation.

https://www.commodafrica.com/10-06-2022-signature-dun-nouvel-accord-international-revolutionnaire-sur-le-cafe