La consommation hors domicile booste le marché du café

Revue La consommation hors domicile booste le marché du café
Admin 26 Août 2019 Consommation,café,coffee,Ethiopie,Colombie

Dans les établissements spécialisés, en supermarchés ou via des distributeurs, le café est davantage consommé de manière nomade. Une pratique qui engendre une hausse de la demande. "Nous constatons une concentration accrue sur les produits différenciés, de qualité supérieure et traçables, et nous nous attendons à ce que les tendances en matière de consommation hors domicile retombent progressivement sur la consommation à domicile", observe Carlos Mera, analyste pour la banque néerlandaise Rabobank, à l’occasion de la publication d’une carte mondiale des flux. Les consommateurs des zones Asie-Pacifique (5,3% de croissance annuelle en volume entre 2013 et 2018, puis 4% de croissance annuelle moyenne envisagés entre 2018 et 2023), Australie/Nouvelle-Zélande (4% de croissance annuelle en volume entre 2013 et 2018, puis 4,8% de croissance annuelle moyenne prévus entre 2018 et 2023) et d’Europe de l’Est (2,6% de croissance annuelle en volume entre 2013 et 2018, puis 2,8% de croissance annuelle moyenne estimés entre 2018 et 2023) sont les plus enclins à boire leur café hors-domicile. Dans la même veine, la consommation de café prêt-à-boire stimule les ventes. "Nous y voyons un secteur de croissance essentiel et un domaine de création de marque à marges élevées. Il s’agit d’une alternative attrayante et pratique au café chaud et aux boissons énergisantes pour la recherche de l'effet stimulant de la caféine ainsi que des boissons non alcoolisées", poursuit Carlos Mera. Le Japon représente à lui seul plus de la moitié des volumes mondiaux. En Amérique du Nord, le café froid connaît lui aussi une poussée fulgurante. PepsiCo a noué en juillet un accord avec Lavazza pour lancer de nouveaux produits sur le marché européen. Dernier segment qui tire le marché : les gammes dites de qualité supérieure. Au Brésil, deuxième plus gros consommateur de café au monde avec 21 millions de sacs de café de 60 kg par an, le café instantané et le café moulu standard cèdent leur place aux grains de café frais et aux dosettes. Le succès de la consommation de café en portions individuelles (dont 65% des volumes mondiaux sont écoulés en Europe de l’Ouest et 26% en Amérique du Nord) illustre le besoin de praticité éprouvé au moment de faire sa pause.

Source: Usine Nouvelle