De nouveaux Centres d’Excellence de traitement post-récole du cacao en construction

Revue De nouveaux Centres d’Excellence de traitement post-récole du cacao en construction
Admin 30 Août 2019 cameroun,cacao d'excellence,café,cicc,mincommerce

Du 26 Août au 30 Août dernier a eu lieu la réception des travaux de construction des bâtiments des Centres d’Excellence de Bessombe, Simanyaï et Lembe-Yezoum ainsi que la visite du site de construction d’Akomnyada. Dans le cadre de son programme « Cacao d’Excellence », Le Conseil Interprofessionnel du Cacao et du Café (CICC) continue de ce fait un travail amorcé des années avant avec la construction de Centres d’Excellence de traitement post-récolte dont l’attribution première est la production de cacao de haut de gamme.

Pour rappel les premiers Centres d’Excellence, dans l’arrondissement de Bot Makak, produisent aujourd’hui des fèves de très haute qualité dont le prix peut atteindre aujourd’hui la somme record de 2000 Fcfa/kg

Le ministère du commerce en mission pour relever les ventes de café

Le ministère du commerce en mission pour relever les ventes de café

Le ministère du commerce accompagné du CICC et de l’ONCC a entamé depuis le lundi 26 Août 2019, des descentes dans les principaux bassins de production de café au Cameroun, notamment ceux de l’Est, du Littoral et de l’Ouest. En cause les mauvaises ventes de café qui compromettent la profitabilité et la rentabilité de la filière café locale.

Sous la conduite du Dr. Olinga du MINCOMMERCE, du Directeur Général de l’ONCC M.Ndoping Michael et du Secrétaire Exécutif du CICC M. Maledy Omer, la mission a déjà parcouru le bassin de production de l’Est avec pour objectifs d’identifier les difficultés qui entravent le bon déroulement des opérations de commercialisation. De manière plus spécifique il s’agit de :

  • De cerner les goulots d’étranglement du circuit de commercialisation ;
  • D’identifier et collecter les données liées aux stocks physiques de café auprès des coopératives, des usiniers, et des unités de transformation ;
  • De s’assurer de l’évolution des opérations de commercialisation depuis la dernière concertation avec le ministre ;
  • Au terme de la mission, le MINCOMMERCE entend bien trouver des réponses aux maux qui troublent le marché du café en ce moment.