Synthèse d'actualité cacao café du 30 Octobre au 02 Novembre 2020

Revue Synthèse d'actualité cacao café du 30 Octobre au 02 Novembre 2020
Admin 02 Novembre 2020 Cacao,Café,CICC,Corona Virus,Cameroun
La Chronique des Matières premières agricoles au 29 octobre 2020

La Chronique des Matières premières agricoles au 29 octobre 2020

CACAO

Le coronavirus rattrape le cacao alors qu'on retient son souffle en Côte d'Ivoire, n°1 mondial de la fève, qui a tenu ses élections présidentielles le samedi 31 octobre. La chute des broyages, baromètre de la demande mondiale, a notamment pour conséquences que la Côte d'Ivoire ne parvient pas à placer son cacao à venir durant la récolte intermédiaire, à compter du mois de mars prochain. Les entrepôts des multinationales sont bien remplis en fèves et la demande à venir est on ne peut plus incertaine avec un monde, du moins, une Europe -première région mondiale de consommation de produits dérivés du cacao- qui se reconfine. Les Etats-Unis craignaient l'impact de la Covid sur Halloween qui a lieu ce week-end, maintenant, c'est au tour des ventes de Noël d'être menacées.

Lire la suite : commodafrica.com


Côte d’Ivoire : la récolte intermédiaire de cacao 2020/2021 peine à trouver des acheteurs

Côte d’Ivoire : la récolte intermédiaire de cacao 2020/2021 peine à trouver des acheteurs

En Côte d’Ivoire, les ventes par anticipation de la récolte intermédiaire pour la campagne 2020/2021 patinent. Avec le ralentissement économique lié au coronavirus, les chocolatiers transforment peu de fèves et sont plus réticents à se lancer dans de nouveaux achats.

Lire la suite : agenceecofin.com


Pourquoi le chocolat n’engraisse pas ses producteurs ?

Pourquoi le chocolat n’engraisse pas ses producteurs ?

Selon un organisme Français, le Bureau d’analyse sociétale pour une information citoyenne (Basic) la fracture Nord-SUD montre le déséquilibre qui existe dans la filière cacao entre les pays producteurs et les puissants industriels du chocolat. En effet, moins de 7,5 % des marges cumulées, soit seulement 0,0055 €/kg reviennent aux acteurs des pays producteurs.

Lire la suite : ouest-france.fr


Comment l’industrie canadienne du café tente d’éviter la crise, un grain à la fois

Comment l’industrie canadienne du café tente d’éviter la crise, un grain à la fois

Les producteurs de café broient du noir. Les changements climatiques mettent les caféiers en danger et plus de la moitié des terres exploitables risquent de disparaître d’ici 2050. Face à cette crise, l'industrie canadienne essaie de trouver des solutions avant qu'il ne soit trop tard.

Lire la suite : radio-canada.ca