Synthèse

CACAO-CAFE

Synthèse d’actualités du 18 au 24 Mars 2022

La guerre en Ukraine va augmenter le prix du cacao sur 2022/23

Selon le rapport de l’OIC du mois de février, si cette invasion russe devait persister, les petits producteurs de cacao qui sont déjà aux prises avec les prix élevés des engrais, ne pourront pas les payer. De plus, la pénurie d’engrais dans les plantations de cacao impactera, sans aucun doute, la quantité, la qualité et la taille des fèves de cacao. Il est probable que les coûts de production de cacao durant la prochaine campagne de cacao augmentent et affectent par conséquent les prix. »

http://www.commodafrica.com/22-03-2022-linvasion-russe-de-lukraine-va-augmenter-le-prix-du-cacao-sur-202223-selon-loic

WTO and EU fund initiative to address cadmium contamination in cocoa beans

The International Cocoa Organization is spearheading a project to better understand cadmium levels in cocoa in Latin America and the Caribbean. This was made possible through financial contribution from the World Trade Organization (WTO) and the EU.

https://www.foodingredientsfirst.com/news/wto-and-eu-fund-initiative-to-address-cadmium-contamination-in-cocoa-beans.html

Les producteurs de Cacao Ghanéen bientôt payés en Bitcoin (BTC)

La blockchain et les cryptomonnaies viennent au secours des producteurs de cacao au Ghana. L’entreprise Koa innove et utilise la blockchain et les cryptomonnaies afin d’assurer la traçabilité de la chaîne d’approvisionnement. Au cours des dernières décennies, les scandales logistiques et la pauvreté ont continué de secouer l’industrie du cacao. Cela a eu pour effet d’augmenter les demandes des consommateurs vis-à-vis de la traçabilité des produits. Des efforts politiques ont été réalisés pour améliorer la transparence et la responsabilité.

https://www.cointribune.com/blockchain/tracabilite/koa-cryptomonnaie/

Le café Arabica moins demandé sur le marché

Le cours de l’arabica s’est légèrement replié cette semaine mais le robusta résistait, sur fond de craintes d’effritement de la demande avec la guerre en Ukraine. «L’invasion russe de l’Ukraine s’est poursuivie et a suscité de nombreuses inquiétudes quant à la demande de café dans le monde à l’avenir», freinant la remontée des prix, explique Jack Scoville, analyste pour Price Group, la Russie étant un important importateur de café.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/matieres-premieres-le-nickel-en-plein-chaos-l-or-redescend-le-cafe-hesite-20220318

La Corée du Sud boit de plus en plus de café

Selon Arirang, les importations de café de la Corée du Sud ont grimpé de 24,2% en 2021 pour dépasser 1 000 milliards de wons coréens (€ 747,5 millions), un record, selon les chiffres des services des douanes coréennes. Depuis 2001, les importations ont été multipliées par plus de 12.

http://www.commodafrica.com/23-03-2022-la-coree-du-sud-boit-de-plus-en-plus-de-cafe

En Côte d’Ivoire, la FAO lance son projet cacao sans déforestation

Le projet « Promouvoir une production de cacao sans déforestation pour réduire les émissions en Côte d’Ivoire (Promire)” a été lancé par la FAO conjointement avec le ministère de l’Environnement et du développement durable avec un décaissement de FCFA  5 milliards (€7,622 millions).

http://www.commodafrica.com/21-03-2022-en-cote-divoire-la-fao-lance-son-projet-cacao-sans-deforestation